Avez-vous déjà fait un test auditif? Si oui, vous avez sûrement déjà entendu parler de votre degré de perte auditive. Tout comme un Optométriste quantifie votre vision avec un chiffre, les Audiologistes utilisent des degrés de décibels pour quantifier votre perte auditive. Ceci dit, est-ce qu’on vous a expliqué ce que les degrés de votre perte auditive représentaient dans votre vie quotidienne?

Voici un guide afin de vous permettre de mieux comprendre ce que les degrés de perte auditive représentent :

 

0-15 dB (Décibels): Audition normale

 

16–25 dB (Décibels): Audition normale (Adultes) & Perte auditive de degré minimal (Enfants)

Ce degré de l’audition est un peu complexe, étant donné que sa description dépend de l’âge du patient. À ce niveau, il est possible que les gens aient de la difficulté à comprendre la parole douce ou la parole à distance, ainsi qu’éprouver de la difficulté avec les phrases plus complexes ou dans les environnements bruyants. Étant donné que les enfants sont encore en processus d’apprentissage, nous sommes plus conservateurs avec la quantification de leur niveau auditif, afin d’assurer que leur audition soit adéquate pour leur éducation continue. Ceci dit, il n’y a jamais de définition pré-établie à ce niveau auditif. Le choix d’appareils auditifs comme solution dépend beaucoup plus de l’information obtenue durant la consultation que le degré auditif comme tel.

26–40 dB (Décibels): Perte auditive de degré léger

Avec une perte auditive à ce niveau, les gens peuvent avoir de la difficulté à entendre des chuchotements, et peuvent manquer près de 25-40% du signal de parole. Ce niveau de perte auditive peut aussi causer la fatigue chez les gens, puis qu’ils doivent dépenser plus d’énergie à écouter. Pour les enfants, ils peuvent sembler distraits (dans la lune) ou ils perdront leur attention rapidement, surtout s’ils sont dans une situation de groupe. Les appareils auditifs peuvent être recommandés avec ce degré de perte auditive, tout dépendant de l’information subjective rapportée par le patient.

41–55 dB (Décibels): Perte auditive de degré modéré

degrés d’une perte auditive imageAvec une perte auditive modérée, on peut manquer près de 50-100% du signal de la parole. L’utilisation d’indices visuels peut être nécessaires pour les conversations. Des appareils auditifs sont habituellement recommandés pour ce degré de perte auditive. Entendre la parole à un volume normal peut être difficile à bien comprendre sans amplification, ce qui peut avoir un impact sur la communication et la socialisation quotidienne.

56–70 dB (Décibels): Perte auditive modérément-sévère

À ce degré de perte auditive, les conversations doivent se faire face à face et sans bruits environnants. Le volume de la télévision est habituellement très fort et la communication est difficile et fatigante. Des appareils auditifs sont habituellement fortement recommandés à ce niveau de perte auditive, et l’utilisation de stratégies de communication peut être recommandé en tant qu’outil supplémentaire pour mieux suivre les conversations.

71–90 dB (Décibels): Perte auditive sévère

Toutes les formes de communication peuvent être difficile à ce degré de perte auditive. Il est nécessaire de vraiment hausser la voix afin de pouvoir communiquer avec la personne qui a une perte auditive à ce degré. Les conversations peuvent être très difficiles. L’utilisation d’appareils auditifs appropriés est très fortement recommandé.

91+ dB (Décibels): Perte auditive profonde

Avec une perte auditive profonde, les gens peuvent avoir le la difficulté à entendre des sons très importants, comme les alarmes à feu. Tout niveau de communication verbal sera perdu sans l’utilisation d’appareils auditif. Des accessoires auditifs additionnels peuvent aussi être nécessaires en plus de l’utilisation d’appareils auditifs.

En conclusion…

Ce guide a été crée pour vous donner une idée des attentes lorsqu’on a une perte auditive, tout dépendant du degré de la perte. Ceci dit, le traitement d’une perte auditive n’est jamais pré-définie. La plupart des pertes auditives ne sont pas décrites dans une seule catégorie. En fait, nous décrivons souvent les pertes auditives comme étant en pente et s’étend d’un degré à l’autre (ex : Perte auditive en pente de degré normal à sévère; perte auditive qui s’étend du degré léger à modéré, et en pente inversé de degré modéré à léger.)

En tant qu’audiologiste, nous considérons beaucoup plus que le simple degré de perte auditive afin de déterminer le meilleur plan de traitement pour nos patients. Même si nous utilisons ces catégories pour décrire la perte auditive, l’expérience subjective et les difficultés rapportés par le patient ont beaucoup plus d’impact sur le plan de réhabilitation que la perte auditive même.

J’explique souvent aux gens que deux patients peuvent avoir la même perte auditive, mais peuvent aussi avoir de très différentes expériences quant à leurs difficultés auditives dans leur vie quotidienne.

Pour cette raison, il est important de consulter avec un audiologiste qui comprend l’importance de ces facteurs, afin de vous permettre d’aller chercher des meilleurs résultats avec votre réhabilitation acoustique.

Si vous éprouvez des difficultés ou qu’on vous a expliqué votre degré de perte auditive mais que vous recherchez plus d’information, prenez un rendez-vous chez Echo Audiology. Notre audiologiste va prendre le temps de vous expliquer vos résultats afin que vous puissiez mieux comprendre votre perte auditive, ainsi que vous offrir une solution de réhabilitation personnalisés pour votre audition!